On refait le portait de Cézanne

Qui ne connaît pas Cézanne? Il est entré dans l’imaginaire commun pour ses paysages impressionnistes et son non-conformisme légendaire. Pourtant, le Musée d’Orsay donne à voir jusqu’au 24 septembre un Cézanne s’adonnant au genre académique par excellence, le portrait. Mais c’était sans compter la touche Cézanne

Premiers pas dans le portrait

Cézanne commence par peindre ses proches, son père, sa sœur ou encore son oncle. Sa technique, qu’il nomme couillarde,  faite d’empâtement réalisé au couteau est alors inspirée du grand Courbet. Si le choix de sujets non nobles plaît à son ami Zola, l’audace de la technique n’est pas du goût du Salon Officiel, qui le rejettera.  

Touches impressionnistes

De 1870 à 1875, Cézanne se détourne du portait pour se consacrer aux paysages impressionnistes. Il y reviendra finalement en y appliquant ses trouvailles: recherche de la couleur ou encore répétition en série. Il fera ainsi une vingtaine de portraits de sa femme dans des conditions presque identiques. Ces portraits sont pourtant quelque peu dérangeants. Il dépicte une femme au regard parfois dédaigneux, parfois vide. Est-ce la culpabilité de cette relation non assumée et orageuse ou sa propre timidité transposée au sujet? A vous de faire votre propre opinion. 

Portrait d’une époque

Vers la fin de sa vie, Cézanne se détourne de la vie mondaine et de Paris. Il choisit de nouveau les sujets qui l’entourent, faisant le portrait de ses domestiques, des ouvriers agricoles ou encore de son jardinier, qui devient un ami et un modèle de prédilection. Il se préoccupe de plus en plus de la classe sociale et se rapproche en cela de son ancien ami Zola pour ses idées populaires. Jusqu’à la fin de son œuvre, et après plus de 160 portraits, l’artiste n’aura de cesse de tenter de réaliser ses sensations. En témoigne les multiples retouches de peintures réalisées sur ses dernières toiles. Il dira en 1904 à Emile Bernard:

« Je suis le primitif d’un nouvel art. J’aurai, je le sens, des continuateurs. »

Portrait d’un chercheur d’absolu.

Bon plan: Si vous venez par Eurostar, profitez de deux tickets pour le prix d’un pendant 5 jours! Sinon prenez le duo combiné avec le musée de l’Orangerie pour 16 euros.

Pour aller plus loin: ne ratez pas ce documentaire qui retrace le parcours de Cézanne traits après traits.

Jusqu’au 24 septembre 2017, Musée d’Orsay

+ Musique – Radiohead – Videotape +

Publicités

Une réflexion sur “On refait le portait de Cézanne

  1. Très bon article sur l’expo.
    Le documentaire de la chaîne Toute l’Histoire est tout aussi intéressant.

    Dans un registre plus romancé, le biopic de Danièle Thompson « Cézanne et moi » décrit l’amitié entre Cézanne et Zola.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s