Dans la cuisine de San Francisco

San Francisco, ville multiculturelle, offre une cuisine pour tous les palais. Voici une liste non exhaustive des pépites découvertes au gré de mes balades. 

Petit-déjeuner et brunch

Si vous avez opté pour le centre touristique, que vous êtes un lève-tôt ou que vous souffrez juste du décalage horaire, il y a un endroit qui devrait vous convenir. Le Taylor Street Coffee Shop, à deux pas de Union Square, et son tout petit nombre de tables, à l’origine d’une file d’attente inévitable. Il faut donc y aller très tôt ou s’armer de patience. Le temps d’admirer les cuisines ouvertes où l’on s’affaire sur les œufs brouillés, le fameux bacon et les fruits frais. Les portions sont copieuses, parfait pour bien commencer la journée.

Au cœur de Mission District, Universal café vous fera vous sentir comme un habitué, entouré de hipster affublés de canins. Si vous êtes chanceux et que San Francisco daigne vous couvrir de ses rayons de soleil, profitez de la terrasse. Ici tout est fait maison, les jus sont fraîchement pressés et le tout est bio.

En parlant d’hipsters, près des fameuses maisons Painted Ladies, un réparateur de vélos fait office de restaurant. A moins que ce ne soit le contraire. Prenez votre bagel à emporter chez Mojo Bicycle Café, et allez le déguster au Golden Gate Park non loin de là.

Déjeuner et dîner

D’accord, c’est touristique et un peu cher. Mais le Fog Harbor, avec sa vue sur le port et ses produits frais de la mer, appelle à des concessions. La clam chowder ou soupe de clams y est délicieuse. Surtout saupoudrée de crabe frais, servie avec du pain chaud et du beurre, et arrosée d’un verre de chardonnay de la vallée de Napa.

Pour les grands mangeurs, le Cockscomb et son décor fermier propose un menu qui ravira les amateurs de viande comme de poisson. Pour les grands groupes, il propose des menus à partager, notamment une énorme pièce de T-bone steak pour les carnivores aguerris.

On est français ou on ne l’est pas et le triptyque pain/vin/fromage reste un incontournable. Mission cheese remplit bien sa mission en proposant des fromages et des vins locaux, un menu qui se renouvelle, du pain frais, une déco arty et des jeux de mots dignes d’un Augustin Trapenard anglophone. Let it brie, donc.

Bien rassasiés, découvrons San Francisco Arty (à venir…)

+ Musique: Orchestra Baobab – Utrus Horas+

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s